Marché de Producteurs locaux à Le Deschaux le samedi 7 septembre

La Fruitière (Comité des Fêtes du Deschaux) vous invite au prochain marché de producteurs

le Samedi 7 Septembre de 9h à 13h

toujours devant la Poste / à côté de l’Eglise.

Vous y trouverez environ 15 producteurs:

2 maraîchers, fromages de vache et de chèvre, pain et pâtisseries, œufs, sirops, confitures, vinaigres, huiles de colza et de tournesol, bière, volailles,  viande de porc et charcuterie, escargots, safran, champignons et savons du Jura (sous réserve de la présence de tous les producteurs inscrits). Les produits proposés sont en grande partie issu de l’agriculture biologique.

En lien avec les valeurs véhiculées par ce marché, la buvette propose des boissons d’origines locales ou biologiques et permet aux visiteurs d’échanger autour d’un café ou d’un verre.

Les autres marchés de Producteurs à Le Deschaux en 2019 auront lieu les

12 Octobre (avec la fête de la bière) et 2 Novembre

Merci de diffuser ce message .

RECHERCHE d’un REPRENEUR ou d’un ASSOCIE pour FERME en OVINS viande, située dans les ALPES.

RECHERCHE d’un REPRENEUR ou d’un ASSOCIE pour FERME en OVINS viande, située dans les ALPES.

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Région PACA
Vallée de l’Ubaye
Zone de montagne (1 000 m d’altitude)
Tous commerces et services, collège et lycée à Barcelonnette (15 minutes)
A une heure de Gap (05) et de Digne-les-Bains (04).

Contexte: GAEC à 2 associés
– vente de parts sociales d’un des 2 associés ( cause depart retraite)
Ou – vente totale du GAEC

Exploitation:
Type d’installation : En association ou société
Mode de cession : Cession de parts sociales
Activité : Elevage, Elevage d ovins viande.
SAU : 260,00 ha

Description : 
Exploitation spécialisée en élevage ovin-viande (système montagnard).
Production d’agneaux de Sisteron. Label Rouge
Commercialisation en coopérative

Estive individuelle (600 ha)
Autonomie fourragère
Conventions pluriannuelles de pâturage et achat d’herbe.
Possibilité d’arrosage sur environ 15 ha

Cheptel :
540 brebis de race Mérinos d’Arles,
béliers Ile de France 
Troupeau 5 1/2 mois en bergerie
Estive individuelle du 1er juillet au 15 Octobre environ

Bâtiment d’exploitation :
Bergerie récente de 800 m² + annexes de 225 m² 
Très fonctionnelle, avec 2 tapis d’alimentation de 46 m (532 places) et distributeur automatique d’aliment ou céréales.
Hangar à fourrage attenant de 580 m²

Maisonnette (logement salarié, stagiaire, gite,…)
20 m² habitables
Séjour avec coin cuisine, mezzanine, douche, wc

Matériel :
Parc matériel complet neuf ou en très bon état. (Liste disponible)

Conditions de reprise : Vente des parts sociales

Profil candidat recherché: 
Porteur(euse) de projet motivée et passionnée par l’élevage ovin, avec une expérience significative en élevage et engins agricoles.
Une période de transition est souhaitée par le cédant (stage parrainage, stage PPP,…).

Les atouts de l’offre :
-Équipements modernes 
-Matériel neuf ou en excellent état
-Exploitation non isolée
-Bonne valorisation des agneaux

vous pouvez diffuser autour de vous !
Merci 😉

« COMMENT ET POURQUOI TRANSMETTRE SA FERME ? »

INVITATION à une soirée autour de la transmission des exploitations de notre territoire.

« COMMENT ET POURQUOI TRANSMETTRE SA FERME ? » Mardi 27 Août 2019 à 20h à Dampierre (39)salle Place Arthur Gaulard

Programme de la soirée :

– Courte projection abordant la question de latransmission

– Témoignage d’un agriculteur

– Débat et échange avec la salle- Pot de l’amitié
Nous savons tous combien il est difficile de préparer sa succession. Il faut savoir s’effacer, prendre du recul pour finalement quitter son exploitation.

Céder sa ferme, c’est aussi quitter un métier auquel on est attaché, et céder les réalisations qui vont avec. Les possibilités pour la transmission sont diverses et les choix complexes.Une exploitation qui n’est pas transmise est vouée à disparaître, ce qui engendre un ou plusieurs emplois en moins et la désertification de nos campagnes.Nous sommes très attentifs à ce moment qui se vit lors de la transmission, alors que tout est encore possible.
Venez débattre avec nous et les témoins de tout ce qui est possible et tout ce qui fait obstacle à la transmission d’une ferme.

Cycle « BIEN COMMUN » MJC Les Tanneurs

Toute la programmation du cycle « Bien commun » sur  :
En partenariat avec le Serpolet : ON A 20 ANS POUR CHANGER LE MONDE
Réalisé par Hélène Medigue
France – 2018 – Documentaire – 1h20 – VF
Soirée spéciale dans le cadre de la semaine BIEN COMMUN. La projection du lundi 13 mai à 20h sera suivie d’un échange avec des producteurs locaux.
 
Séances :
Mercredi 8 : 18h
 
Vendredi 10 : 13h40
 
Samedi 11 : 16h
 
Lundi 13 : 20h suivie d’un échange

ENSEMBLE FAISONS POUSSER DES FERMES

L’association Terre de Liens Bourgogne Franche-Comté a le plaisir de vous annoncer la reprise de la campagne de souscription pour 2019 en vue de la prochaine acquisition de la ferme du Bois Joly.
 
Localisation : Le Fied (39)
 
Productions : * Bovins * Lait à comté bio
 
Coût global du projet : 439 000€
 
Montant déjà collecté :78 500 € !
 
37 actionnaires solidaires ont d’ores et déjà participé en dédiant leur épargne à ce projet
Des repreneurs motivés pour apprendre!
Jusqu’à présent, Claudine et Éric Maréchal élevaient des chèvres sur une ferme située à 40Km de la ferme du Bois Joly. Ils fabriquaient et vendaient leurs fromages, ce qui supposait un temps de travail conséquent au détriment de l’activité d’élevage qui est leur cœur de métier.
L’annonce émise par les agriculteurs cédants est arrivée au bon moment. Bien que la production de lait à comté soit une activité nouvelle pour eux, ils ont décidé de se lancer, prêts et motivés pour apprendre, avec le soutien technique des cédants ; de leur plein gré, ceux-ci se sont engagés à leur transmettre leurs savoir-faire pendant une période de 6 mois.
 
Des cédants qui souhaitaient vendre à Terre de Liens !
Les cédants, tous deux ingénieurs agronomes, ont beaucoup travaillé à l’équilibre de la ferme, avec une perception systémique visant à l’autonomie maximum : gestion équilibrée des sols, gestion pratique et économe des pâtures (ex. eau dans chaque pâture), économie du matériel (soigneusement entretenu), bien-être et santé des animaux.
Soucieux de voir perpétuer leur travail, ils ont souhaité vendre leur ferme à Terre de Liens car aucun de leurs 4 enfants n’a voulu reprendre.
https://www.facebook.com/terredeliens.bfc/

Viande de veau de lait, bio et local de la ferme de Pascal Mougeot

La ferme de Pascal Mougeot de Villangrette est dans la commune de Saint Loup.
Pascal nous propose : des colis de viande de veau bio de 5 ou 10 kg :
(rôtis, escalopes, blanquette, côtes ) à. 15 €/kg + 10€ par colis de 5 kg si emballage sous vide

Livraison : Mardi 2 avril de 16h30 à 18h30 au local de la coopéractive paysanne au V ou Pépinière d’entreprises

30 avenue du Maréchal Juin 39100 Dole

Assemblée générale Le Civam Bio le Serpolet

L’Association Civam Bio le Serpolet a le plaisir de vous inviter à son Assemblée Générale.

Temps fort au tour du thème : Citoyen.nes, collectivités, paysan.nes : quelle coopération pour une alimentation de qualité et de proximité?

 

Au programme de l’Assemblée Générale du Serpolet :

• 9h30 : Accueil autour d’une boisson

• 9h45 : Présentation des rapports 2018 et vote

• 10h15 : Election du Conseil d’Administration
• 10h30 : Présentation des orientations 2019 et discussion
• 11h : Atelier et mise en commun autour du thème : Citoyen.nes, collectivités, paysan.nes : quelle coopération pour une alimentation de qualité et de proximité?
• 12 h : Pot de l’amitié
 

NOUS VOULONS DES COQUELICOTS ! VENDREDI 7 DÉCEMBRE 18H

NOUS VOULONS DES COQUELICOTS !
VENDREDI 7 DÉCEMBRE 18h PLACE GRÉVY à DOLE,
 
Comme depuis trois mois, et partout en France où des rassemblements semblables se produiront au même moment, les amis des coquelicots invitent les dolois à se rassembler VENDREDI 7 DÉCEMBRE 18h PLACE GRÉVY à DOLE, si possible avec un élément de vêtement rouge, pour exiger une planète saine, débarrassée des pesticides. Le groupe se déplacera jusqu’à la place nationale pour rejoindre le marché de Noël, à la rencontre des passants qui seront invités à signer le texte de l’appel …
 
Bientôt 400 000 personnes auront signé cet appel initié par une centaine de citoyens de toutes les régions de France ! A vendredi ?
 
Faite tourner l’invitation dans vos réseaux et auprès de vos amis, merci !
 
Bien cordialement
En savoir plus :
http://fne-bfc.fr/nous-voulons-des-coquelicots/FNE_B_FC_logo_191x100
http://fne-bfc.fr/nous-voulons-des-coquelicots/?fbclid=IwAR2fijJiaMCPve1A3X2PgOCh0epZ5UcH1f1ulIW_SGGpMnk5birtU_p6HQg
Pascal Blain​
​porte parole régional
 
FNE Bourgogne Franche-Comté – Maison de l’Environnement, 7, rue Voirin – 25000 Besançon
pascal.blain@fne-bfc.fr Tél. perso : 06 69 79 04 06- http://fne-bfc.fr/
Association agréée au titre de la loi du 10 juillet 1976 relative à la Protection de la Nature
 
appel 100 signatures
 
Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.
 
Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans; la moitié des papillons en vingt ans; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !
Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.
 
Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes !