Adeline Simon, nouvelle maraîchère aux Hays

 

Une AMAP est en cours de constitution pour soutenir  son installation

Présentation de Adeline Simon

« Originaire du Territoire de Belfort, je vis dans le Jura depuis Avril 2011. Je m’installe sur la commune de Les Hays à partir de Mars 2012 en vue d’une production d’une quarantaine de variétés de légumes, de plantes aromatiques, plus un projet de culture de petits fruits et transformation de plantes à développer par la suite, le tout en agriculture biologique et vente en circuit court.
Je travaillerai seule. Je choisis de m’installer à petite échelle, avec de petits moyens, progressivement, car je passe en même temps un diplôme de responsable d’exploitation agricole au CFPPA de Montmorot. Cela me permet d’approfondir les techniques de culture, et d’acquérir de la méthode pour tenir une production à plus grande échelle.
Issue d’un milieu paysan, et ayant une solide expérience en jardinage, j’ai pu également me faire la main sur des exploitations de tailles similaires à la mienne.
J’ai auparavant exercé différents métiers, dont celui de graphiste-sérigraphe, j’ai tenu également un poste de mécanicien automobile (facilités en mécanique et bricolage).
Je désire me lancer aujourd’hui par convictions personnelles, avec prudence mais avec énormément de motivation, dans le maintien d’une agriculture biologique et paysanne, pour participer avec tant d’autres à créer ou entretenir du lien et de l’entraide. »

Adeline souhaite commencer par contractualiser avec une quinzaine de familles. Pour elle, c’est un choix de vie et elle veut éviter tout endettement. Elle pense cultiver une quarantaine de légumes différents et livrer juin à janvier. Elle prévoit un petit revenu pour 2012 et cela reviendrait environ à 50 € par mois et par famille sur 8 mois. En complément, elle produirait des sirops. Elle prévoit aussi quelques ventes sur le marché au besoin.

Superficie totale de l’exploitation : 2,5 ha. Bâtiments de stockage de matériel des légumes. Pour démarrer, un tunnel de 210m² et une petite serre pour les plants. Matériel agricole d’occasion. Les cultures seront mises en place sur de la prairie permanente, avec les contraintes que cela induira : présence de taupins, méconnaissance de la nature exacte du sol nouvellement cultivé…

Une AMAP est en cours de constitution pour soutenir l’installation de Adeline Simon